2018 - CM1-CM2 Laetitia, Laetitia

Retranscription de l’interview de Guilhem par les CM

Les élèves de CE2-CM1-CM2 ont eu la chance de rencontrer Guilhem LAGET, 20 ans, sportif professionnel de tennis fauteuil qui a répondu à leurs questions, préparées en classe puis suscitées par la discussion, pendant près de 40 minutes, avant de se prêter à une longue séance d’autographe. 

Voici la retranscription d’une partie de cette interview :  

Les élèves : Bonjour, Nous sommes les élèves de CE2-CM1-CM2 de l’école Notre Dame de Grâce- Saint Joseph. Merci de nous recevoir pour répondre à nos questions. 

A quel âge avez-vous commencé le tennis et le handisport ? 

Guilhem LAGET : J’ai commencé le tennis à 17 ans et avant cela j’avais fait de la natation en handisport, j’ai fait 2 ans de natation, j’ai donc commencé le handisport à 15 ans. 

Pourquoi avez-vous choisi ce sport ? 

G.L : J’ai choisi le tennis parce que mon entraîneur – j’ai actuellement Virginie qui est ici et un autre entraîneur – travaillait déjà dans le handisport, il m’a conseillé de faire du tennis car il voyait en moi un potentiel. 

Comment vous entraînez-vous, avec qui et à quelle fréquence ? 

G.L : Je m’entraîne deux fois par jour environ 5 jours par semaine, avec Virginie, avec mon autre coach et je fais aussi de la préparation physique et de la préparation mentale. 

Quels ont été les meilleurs moments de votre carrière ? 

G.L : Les meilleurs moments de ma carrière ont été lorsque j’ai voyagé pour faire des tournois comme au Portugal et aux Pays-Bas, Rencontrer d’autres personnes et voyager sont les meilleurs moments. 

Depuis quand êtes-vous en situation de handicap ? 

G.L : J’ai eu mon handicap à l’âge de 8 ans, ma jambe a été paralysée à cause d’un virus. C’est allé tellement vite que l’on n’a pas eu le temps ce savoir de quel virus il s’agissait. 

A quel âge avez-vous commencé le sport ? 

G.L : J’ai commencé le sport à l’âge de 6 ans, je faisais du foot. 

Jouez-vous uniquement contre des joueurs handicapés ? 

G.L : Il m’arrive de faire des tournois contre des joueurs valides. 

Les règles du tennis fauteuil sont-elles les mêmes que celle du tennis ? 

Oui, la seule différence est que nous avons le droit à 2 rebonds. Mais généralement nous prenons la balle dès le premier rebond. 

Avez-vous un travail à côté du tennis ? 

G.L : Je fais des études, en horaires aménagés, pour pouvoir pratiquer le tennis à haut niveau, donc j’ai cours uniquement les jeudis et vendredis. 

Le fauteuil pour jouer au tennis est-il identique à tous les autres fauteuils ? 

G.L : Non, il faut un fauteuil spécial pour le tennis. Il a notamment 2 petites roues en plus devant, ce sont des roues de rollers, et une roue de trottinette derrière pour éviter de basculer en arrière au moment du service. Il y a aussi une ceinture pour ne pas tomber lorsqu’on se penche en avant. 

(Les élèves ont pu voir le fauteuil, qui a deux grandes roues et 3 petites pour en améliorer l’équilibre ; ils verront prochainement Guilhem en action lors d’une séance d’entraînement, son fauteuil ayant eu un problème technique le jour de notre rencontre). 

Au cours de vos voyages, quel a été votre pays préféré ? 

G.L : De tous les voyages que j’ai faits, c’est le Portugal que j’ai préféré.  

Combien de matchs par an faites-vous ? 

G.L : Lors de la saison dernière j’ai joué environ 60 matches. 

Combien de matches avez-vous perdus ? 

G.L : L’année dernière j’ai perdu moins de 10 matches. 

Avez-vous parfois des difficultés ? 

G.L : Oui, j’ai des difficultés contre des joueurs plus forts que moi, mais je me concentre, car cela paye !

Etes-vous parfois découragé ? 

G.L : Oui, il m’arrive d’être découragé, mais je me force à avancer. 

Est-ce que vous vous entraînez seul ? 

G.L : La plupart du temps je m’entraîne seul, parfois je m’entraîne aussi avec des joueurs valides ou encore lors de stages avec des joueurs qui ont les mêmes difficultés que moi. 

Combien coûte le fauteuil ? Combien pèse-t-il ? 

G.L : Un fauteuil spécial coûte entre 4 et 5000 € et pèse environ 15 kg. J’en aurai bientôt un nouveau pus léger. 

 

Article rédigé par Laure Picard.